Motocross : bien choisir son casque

Faire de la motocross n’est pas sans danger. Les pilotes peuvent tomber et se faire mal, ou même pire, se blesser la tête. En effet, les chocs au niveau de la tête peuvent être handicapants. Certains peuvent même être fatals et entraîner un traumatisme crânien. C’est pourquoi, le port de casque est primordial et essentiel. C’est pour cette raison aussi que le choix du casque est plus important que le choix de tout autre équipement de protection lorsque vous faites du cross. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour bien choisir votre casque moto.

Le choix des matières

Le choix de la matière est décisif. En effet, il faut une matière qui absorbe le choc pour limiter les transmission à la tête en cas de chute. Les modèles les plus courants sur le marché sont faits de polycarbonate. Il est sécuritaire, mais n’absorbe pas parfaitement les chocs. La coque est très rigide et ne se déforme pas parfaitement en cas de choc. Le spécialiste de l’équipement et pièces détachées moto 3AS Racing avance sur son site web qu’il vaut mieux opter pour les coques qui absorbent les chocs et qui se déforment comme les casques faits en composite, en fibre de carbone ou encore en fibre de verre.
Pour toute question supplémentaire, vous pouvez vous rendre sur la page Facebook, de 3AS Racing, qui publie d’ailleurs régulièrement des news et actualités sur le monde de la moto.

Qu’en est-il de la ventilation ?

Pour éviter une transpiration excessive, la ventilation du casque est très importante. Évitez les casques fermés entièrement ou qui peuvent être soulevés. Misez plutôt sur les casques avec des circuits de ventilation pour une meilleure aération. Ce système vous aèrera bien, séchera les mousses internes du casque et évacuera les buées qui peuvent se former sur le masque.

 

Les détails à prendre en compte

Le port de lunettes ou de masque est souvent nécessaire en cross. Il faut donc penser à un casque qui est doté d’une ouverture faciale suffisante pour porter un masque. D’autres accessoires comme la visière pare-soleil sont également à prendre en compte. Si vous roulez souvent en plein soleil et si vos yeux sont plus sensibles aux reflets du soleil, choisissez un modèle avec ce type de protection contre le soleil.
Pour éviter de se tordre le cou, le poids du casque est à prendre en compte. Les casques modulables sont les plus lourds et peuvent peser jusqu’à 1.800 g selon les modules installés. Les casques intégraux pèsent en moyenne 1.400 g. Le jet est le plus léger et pèse environ 1.100 g. Les casques légers sont les plus stables parce qu’ils bougent moins. Ils facilitent ainsi les contrôles latéraux.
Le design reste un critère subjectif et il appartient à chaque pilote de choisir la couleur et la forme extérieure de son casque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *