Le chiptuning en quelques lignes

Tout comme en matière d’innovation technologique, le monde automobile évolue à une vitesse effrénée, et ce, quel que soit le secteur. Le chiptuning fait partie de ces concepts que l’on entend de plus en plus et qui, hier encore, était inconnu du vocabulaire de monsieur tout le monde. Les paragraphes qui vont suivre apportent une lumière sur cette notion qui se retrouve petit à petit sous les projecteurs des médias et des passionnés de la voiture.

Moteur et consommation

chiptuningLe chiptuning est une technologie basée sur l’électronique. Son principe de base est l’amélioration des caractéristiques du moteur pour que la voiture augmente sa performance tout en réduisant sa consommation en carburant. Concrètement, le chiptuning va augmenter la puissance du moteur pour qu’elle puisse correspondre entièrement aux capacités de la voiture (celles-ci ne sont donc plus sous-estimées comme c’est souvent le cas). En même temps, la voiture voit sa consommation diminuer grâce à une action sur les cycles de fonctionnement. La mise en œuvre du chiptuning nécessite Technique & qualité : elle ne se fait pas à la légère !

La réalisation

Le chiptuning prend la forme d’un boîtier électronique à puce à installer au niveau du moteur. Le montage est assez rapide, à condition de le confier à un professionnel. Si vous ne vous y connaissez pas, ne vous aventurez surtout pas à réaliser vous-même le montage. Il faut savoir qu’il existe un boîtier pour chaque modèle de voiture. Globalement, le chiptuning accroît de 31 % à 40 % la puissance d’une voiture, tandis que sa consommation en carburant peut baisser de 1l par 100 km (cela correspond à approximativement une économie de 16 %). Il s’agit donc d’un tunning écologique ! Quant au couple, il augmente de 25 % environ. Très important, le chiptuning modifie les caractéristiques du moteur via un ordinateur. Enfin, il est possible de réappliquer les paramètres initiaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *