Conduire une moto en hiver : tous nos conseils pour rouler en sécurité

Chemins glissants, pente dangereuse, la route donne des vertiges en hiver surtout si on conduit à moto. Les risques d’accidents sont plus accrus et on ne badine pas sur les précautions d’usage de la moto pour éviter que la petite virée hivernale tourne en une catastrophe. Chaîne, batterie, pneu, voici les conseils d’entretien pour préparer votre moto à rouler sous la neige.

Choix de batterie

Lorsqu’il fait frisquet, la batterie a du mal à démarrer car en fait, le froid est son ennemi redoutable. Et vous constaterez que si vous aviez laissé votre moto dehors, la batterie fera davantage le mort et oubliez d’office votre plan de partir à moto. Pour que votre batterie soit en pleine forme même pendant l’hiver, il faut le recharger régulièrement, il n’y a pas d’autres secrets ! Lorsque vous êtes pressé et que vous n’avez pas le temps de jouer avec ses caprices, utilisez un booster de démarrage qui vous facilitera la tâche.

Le liquide de refroidissement

Il est également important de garder un œil sur le liquide de refroidissement et si le niveau n’est pas au top vous devez compenser avec de l’antigel. Si la qualité du fluide a dégradé, votre machine n’a plus de protection contre le froid, il perd ses caractéristiques anti-corrosion et anti-gel.

 

 

 

Des pneus d’hiver

Il est également très important de veiller à la qualité des pneus et leurs caractéristiques. Et là-dessus ne faites pas l’erreur de dire seulement que vous avez des pneus neufs. Il faut savoir quels sont leurs usages ? En hiver, vous devez utilisez des pneus d’hiver et bien que vos pneus d’été ne sont pas bien usés pour être remplacés, vous devez les remplacer pour les accommoder à la route. Cela vous confèrera en outre plus d’adhérence avec le sol glissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *