Renault dispose enfin de sa propre branche software et technologie

Renault vient d’entrer dans l’univers de la technologie et du futur. En effet, le constructeur automobile français inaugure en début de semaine ses laboratoires pour la recherche et le développement de logiciels pour ses véhicules.

Deux centres de recherches pour un Groupe Renault

Renault a fêté l’inauguration de Renault software Labs le lundi 4 septembre dernier. Ce centre est dédié aux tests et au développement des futurs logiciels embarqués du constructeur français. Exploitant ses activités à Toulouse et à Sophia-Antipolis, le laboratoire technologique de Renault a pour objet de booster la performance de ses futures voitures en termes d’innovation, de connectivité et d’autonomie. Le centre de Toulouse tournera ses activités autour de la connectivité des voitures, tandis que celui de Sophia-Antipolis (Alpes Martitimes) se consacrera aux véhicules autonomes.

Renault software Labs renait des cendres d’Intel

Afin de mettre en place cette grande équipe de chercheurs et de développeurs de logiciels pour véhicules connectés et autonomes, Renault n’a fait que reprendre les moyens, notamment, humains d’Intel. Pour rappel, cette entreprise phare de la téléphonie et du microprocesseur a mis la clé sous la porte l’an dernier. Ainsi, Renault a tout simplement rappelé les membres de l’équipe d’Intel, soit 420 personnels dont 260 sont affectés à Toulouse et 160 travaillerons au Renault software Labs situé en Alpes Maritimes.

Renault software Labs, à quelle fin ?

Avoir à sa disposition un centre de développement de logiciels embarqués est le rêve de tout constructeur de l’industrie automobile. La marque au losange est, désormais, en mesure de promettre des véhicules qui ont la capacité d’offrir des services personnalisés et des mises à jour automatiques. Un système multimédia connecté, le traitement de signal pour des véhicules autonomes, les systèmes embarqués (4G et modem) ainsi que le développement de la technologie des logiciels s’inscrivent dans la priorité des centres de recherche du groupe Renault-Nissan. L’engagement du constructeur français : « les voitures Renault seront électriques, connectées et autonomes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *